Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un vélo électrique !!!

Le vélo à assistance électrique rencontre un véritable enthousiasme actuellement, et vous êtes de plus en plus nombreux à venir au magasin pour avoir des renseignements sur les vélos électriques. Voici quelques repères pour vous aider avant votre achat.

Histoire et chiffres clés

Les premiers vélos à assistance électrique (VAE) ont fait leur apparition dans l’entre-deux-guerre mais sans succès. L’idée a été relancée dans les années 1970, mais le volume, le poids et la faible autonomie des batteries n’a pas permis au vélo à assistance électrique de se développer. Depuis 2005, notamment grâce à l’évolution technologique des batteries, le vélo électrique est en plein essor en France.

Depuis 2005 les ventes de vélos électriques ne font qu’augmenter d’année en année. En 2015, il s’est vendu 280 VAE par jour soit environ 102000 vélos électriques en France. En 2006, il ne c’était vendu que 6700 vélos électriques en France contre 15 fois plus en 2015.

evolution vente vae france - Velobrival

Principe de fonctionnement d’un vélo à assistance électrique

Il s’agit tout simplement d’un vélo équipé d’un moteur, qui peut se trouver soit au niveau du pédalier, soit dans les roues. Ce moteur est alimenté par une batterie qui permet à l’utilisateur du  vélo électrique d’être assisté lorsqu’il pédale.

Généralement les VAE disposent de 3 à 4 modes d’assistances qui permettent de réguler l’intensité de l’assistance au pédalage. Bien entendu en mode OFF (sans assistance), les vélos électriques peuvent être utilisé comme des vélos classiques, mais plus lourd qu’un vélo traditionnel.

Pour qu’un vélo électrique reste un vélo au regard de la loi, il doit respecter les critères définis par la Norme EN15194 :

  • L’assistance doit se couper à partir de 25 Km/h
  • L’assistance doit se couper lorsque l’utilisateur cesse de pédaler
  • La puissance nominale du moteur ne doit pas dépasser 250 Watts

Il existe également des vélos à assistance électrique capable de rouler jusqu’à 45 Km/h. Ces vélos électriques nécessitent d’être immatriculés, assurés et l’utilisateur doit obligatoirement porter un casque.

La batterie, élément clés d’un VAE

En effet sur un vélo électrique, la batterie est l’élément le plus cher et le plus fragile. Il faut être très attentif à la qualité de celle -ci avant votre achat. Vous devez vous orienter vers une batterie de marque réputée tel que : Bosch, Yamaha, Panasonic, Shimano, Samsung.

La capacité d’une batterie est exprimée en Ampères-heures, Watts et Volts. L’ampérage indique l’électricité disponible dans votre batterie et le voltage la tension du moteur électrique de votre vélo. Si vous multipliez l’ampérage par le voltage vous obtenez en Watts-heures la quantité d’énergie de votre batterie lorsqu’elle est pleine.

Par exemple : une batterie de 10 Ampères-heures en 36 Volts a une capacité de 360 Watts-heures ( 10Ah X 36V = 360 Wh)

Pour respecter la norme EN15194 votre vélo électrique est bridé électroniquement à 250 Wh, le surplus de puissance se répercute sur une plus grande autonomie.

L’ampérage est un indicateur de l’autonomie et le voltage de la puissance. Donc plus l’ampérage est élevé plus l’autonomie sera importante et plus le voltage est élevé plus il vous sera facile de grimper les côtes.

Il est difficile de donner précisément l’autonomie en kilomètre, car de nombreux paramètres tel que : le poids de l’utilisateur, le vent, la pression des pneus, le relief et votre force rentrent en compte  lors de l’utilisation de vélo électrique. Pour un parcours moyen avec un peu de relief, des arrêts peu fréquents, un utilisateur de poids moyen et une température de 15°, 100 Wh permettront de parcourir environ 20 kms. Il faut également tenir compte du niveau d’assistance sélectionné, l’autonomie peut ainsi varier du simple au triple.

Une batterie de qualité dure entre 700 et 1000 cycles de recharge. Une batterie vieillit et  perdra au fil du temps de sa capacité, on considère que votre batterie doit être remplacée lorsqu’elle a perdu plus de 30% de capacité.

On estime que le coût de recharge est de quelques centimes pour 50 Kms et de 1€ pour 1000 Kms. La véritable consommation d’un vélo électrique n’est donc pas sa consommation en électricité mais l’amortissement de votre batterie.

Une batterie de mauvaise qualité perdra beaucoup plus rapidement sa capacité de stockage.

Cellules batterie Bosch - Velobrival

Le Moteur :

Le moteur d’un vélo électrique peut être monté dans la roue arrière, dans la roue avant ou dans le pédalier.

Voyons les avantages et les inconvénients des différentes positions du moteur sur un VAE.

  • Moteur dans la roue arrière :

L’assistance du moteur positionné dans la roue arrière procure la sensation d’être propulsé. Elle est intuitive et naturelle.

Lors d’une crevaison, la réparation peut s’avérer compliqué si vous n’êtes pas bricoleur du fait de la présence de câbles électriques et peut nécessiter l’utilisation d’un outillage spécifique.

  • Moteur dans la roue avant :

Les vélos électriques équipés d’un moteur dans la roue avant sont des modèles d’entrée de gamme. Ce sont des moteurs simples d’un point de vue technologique, leur prix est abordable. En cas de panne (crevaison), la roue avant reste facile à démonter et la réparation se fera sans difficulté.

La présence du moteur dans la roue avant alourdit la direction du vélo, de ce fait la sensation de conduite n’est pas naturelle. Dans les montées rendues glissantes par la pluie par exemple ou dans les gravillons, la sensation de traction peut être désagréable.

  • Moteur dans le pédalier :

Le principal avantage des vélos électriques équipé de moteur dans le pédalier est que le poids de celui- ci est aligné avec le centre de gravité du vélo. Ce sont donc des VAE très maniables. Ils sont équipés de capteur de couple qui procure une assistance progressive selon l’effort fournit par l’utilisateur ce qui permet une conduite sans à coups. Ce sont des moteurs d’une grande fiabilité. Et enfin en cas de crevaison, la réparation ce fait aussi facilement que pour un vélo traditionnel.

Le seul point négatif est le prix, en effet il faut compter au minimum 1400€/1500€ pour un vélo électrique équipé d’un moteur central d’entrée de gamme.

Le moteur dans le pédalier l’a emporté sur les deux autres types de montage. Un cycliste qui a roulé sur un vélo électrique avec un moteur dans le pédalier ne retournera jamais à un moteur roue.

moteur bosch yamaha - Velobrival

Le couple moteur

La puissance de couple est exprimé en Newtons par mètre (Nm). C’est la force du moteur. Le couple moteur est compris entre 15 et 85 Nm suivant les modèles de vélo électrique.

Plus le couple du moteur est élevé, plus votre vélo électrique grimpera facilement les côtes. Avant l’achat de votre VAE il est important de savoir à quel usage votre vélo est destiné.

Plus votre environnement aura du relief, plus votre moteur devra avoir de la force.

Le poids d’un vélo à assistance électrique

Le poids des vélos électriques a largement diminué ces dernières années mais reste plus élevé qu’un vélo classique. C’est un critère important lors du choix de votre VAE.

Il varie entre 9 kg pour les plus légers et 30 kg pour les plus lourds. Mais la grande majorité se situe entre 17 et 25 kg.

Il est difficile pour les fabricants de réduire le poids des vélos électriques et cela explique souvent la différence de prix entre deux vélos à performance égale. En effet plus une batterie ou un cadre est léger plus il est cher.

Un vélo électrique plus lourd peut également signifier une plus grande puissance et donc moins d’effort au pédalage. Tout dépend de votre utilisation, même si il est claire que plus votre VAE est léger plus il est facile à manipuler.

Garantie et SAV

La grande majorité des fabricants distingue la garantie de la partie cycle (le vélo), du moteur et de la batterie. En générale la partie cycle est garantie entre 1 et 5 ans et le moteur et la batterie entre 1 et 3 ans.

Il est important de suivre les préconisations du constructeur indiquées sur le livret fournit lors de l’achat de votre vélo électrique.

Il est important de recharger chaque mois votre batterie même si vous n’utilisez pas votre vélo électrique.

BONUS ÉCOLOGIQUE DE 200€

A compter du 19 février 2017 et jusqu’au 31 janvier 2018, l’Etat accorde une aide pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique n’utilisant pas de batterie au plomb.

Cette aide est attribuée aux personnes physiques majeures justifiant d’un domicile en France, aux personnes morales justifiant d’un établissement en France et aux administrations de l’Etat.

Son montant est fixé à 20% du coût d’acquisition, hors options, toutes taxes comprises, sans être supérieur à 200€.

Une aide ne peut être versée qu’une seule fois à une personne physique, quel que soit le nombre de vélo à assistance électrique neufs qu’elle acquiert.

Le versement de l’aide est exclusif de toute autre aide, quelle qu’en soit la nature, allouée par une collectivité publique.

En cas de non-respect de l’ensemble des conditions énoncées dans l’article D.251-2 du code de l’énergie, le bénéficiaire restitue l’aide dans les trois mois suivant la cession.

La demande d’aide doit être effectuée via un formulaire mis en ligne par l’agence de services et de paiement sur un téléservice dédié « Bonus Vélo ».

Pour accéder au téléservice cliquez ici

Après l’avoir complété, vous devrez imprimer le formulaire, le viser et transmettre la demande à la direction régionale de l’ASP, désignée sur le formulaire de demande d’aide, accompagnée des pièces justificatives suivantes :

  • Un justificatif de moins de trois mois établissant l’existence d’un domicile ou d’un établissement en France,
  • Une copie d’un justificatif d’identité,
  • Une copie de la facture du vélo à assistance électrique.
  • Vous voudrez bien vous assurer au préalable que la facture est bien établie au nom du demandeur de l’aide. Si ce n’est pas le cas, la demande sera rejetée.

 

J’espère que cet article vous aidera à faire le bon choix de vélo à assistance électrique. N’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter si ce n’est pas encore fait, pour recevoir tous nos conseils techniques et nos promotions.

Retrouvez sur notre site internet toute notre gamme de vélo à assistance électrique :

Ci dessous découvrez le Vélo à assistance électrique de la marque Française Gitane, le E-CITY BOSCH N7 – 2018

Cliquez sur l’image pour le découvrir plus en détail.

velo electrique Gitane E City Bosch N7 - Velobrival

 

Découvrez également le VTT à assistance électrique Neomouv Cronos, bénéficiez d’une remise exclusive de 10% sur ce modèle :

vtt electrique cronos blanc avant 2016 - VeloBrival

 

Un commentaire sur “Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un vélo électrique !!!

  1. Bonjour Je viens d’acquérir un VTTAE de marque cube stéréo hybrid 120 pro 500. Commandé le lundi 27/08, reçu le vendredi 31, livraison rapide, vélo hyper protégé dans son emballage, pas trouvé moins cher ailleurs, que du bonheur. Je recommande vivement ce vendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *