En quoi consiste le marquage antivol d’un vélo?

La pratique du vélo connaît une croissance notable ces dernières années. Grâce aux différentes aides consenties par l’État, au déploiement des pistes cyclables, à l’arrivée des vélos électriques plus abordables ou encore à notre besoin d’avoir une activité en plein air, tout est fait pour favoriser cet engouement ! Une ombre au tableau peut cependant freiner cette pratique, et nous y avons tous déjà pensé, c’est la peur du vol! En effet, on compte près de 400 000 vélos dérobés chaque année en France. Plus de 100 000  sont retrouvés mais faute d’identification ils ne peuvent être restitués à leur propriétaire !

Lutter contre le vol :

Pour palier à cette situation, à compter du 1er janvier 2021, le marquage des vélos vendus neufs par des commerçants est rendu obligatoire. Celui ci s’étendra aux vélos d’occasion vendus par des professionnels dés le 1er juillet 2021.

Donc, afin de lutter contre le vol, le recel ou toute tentative de revente frauduleuse, un numéro d’immatriculation est attribué à chaque vélo neuf vendu par un professionnel. Ce dispositif de marquage permet de retrouver le propriétaire du vélo. Il s’applique aussi bien aux vélos traditionnels ( route, VTT, VTC, Ville etc) qu’aux vélos à assistance électrique . Les vélos pour enfants de 16” ou moins ne sont cependant pas concernés par ce dispositif.

Quel procédé ?

Il existe différents procédés de marquage mais tous doivent être permanents et facilement visibles. Par exemple, le dispositif Bicycode consiste à apposer une étiquette autocollante, permanente ou gravage, le système Speed Marking est un dispositif de gravage par machine…

Nous avons choisi le procédé Recobike qui s’appuie sur un système de soudure chimique basé sur l’injection d’une résine haute performance. Plus complexe à mettre en œuvre que les solutions précédentes, il se montre adapté à tous types de vélos ( acier, alu, titane ou carbone). A l’épreuve du vandalisme, le code encapsulé ne pourra être retiré à moins d’endommager fortement le vélo. Ainsi marqué, votre vélo devient facilement identifiable !

MARQUAGE RECOBIKE

Lors de la vente d’un vélo neuf sur le site ou au magasin, nous recueillons les coordonnées de l’acquéreur (nom, prénom, adresse mail et numéro de téléphone). Grâce à ces informations ainsi qu’à un descriptif du vélo ( type, marque, modèle, couleur) et à son identifiant de marquage, nous procédons à une pré-inscription sur le site Recobike. Cet opérateur de marquage se chargera de centraliser ces éléments au sein d’un registre global, le Fichier National Des Cycles Identifiés. Ainsi, le centre antivol  pourra, en lien avec les Forces de l’Ordre, retrouver le propriétaire d’un vélo volé et organiser sa restitution. Le numéro d’identifiant unique est fourni sur la facture remise au client avec les informations nécessaires pour accéder à ses données personnelles. Le client pourra les modifier sur internet, lors d’une revente par exemple !

Donc, comme nous venons de le voir, ce nouveau système de marquage à toute sa place dans la lutte contre le vol : il permet d’augmenter de façon significative le nombre de restitution des vélos retrouvés et il reste très dissuasif puisque la revente devient plus difficile !

Il est cependant fortement conseillé de compléter ce dispositif par un antivol de qualité comme, par exemple :

l’antivol de cadre PRO-TECTIC de la marque ABUS

ou l’antivol ABUS CHAÎNE CATENA 685 SHADOW

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *