Pourquoi entretenir la fourche de son VTT ?

Un entretient régulier de votre fourche permet d’éviter une usure prématurée et donc d’allonger sa durée de vie. Cela permet également d’assurer son bon fonctionnement, avec une amélioration de son efficacité sur les petits chocs.

On distingue 3 niveaux d’entretient d’une fourche : le nettoyage des plongeurs, le nettoyage des joints mousses et la vidange complète.

Nettoyer et lubrifier les joints spis

Après chaque sorties il est important de nettoyer avec un chiffon les plongeurs et les joints spis de votre fourche pour les maintenir en parfait état de propreté.

Il est conseillé de lubrifier les joints avec de l’huile téflon ou de l’huile de fourche. Faite fonctionner la fourche, puis essuyer le surplus d’huile. Cela permet de laisser un film d’huile sur les plongeurs et de lubrifier les joints spis pour éviter qu’ils sèchent.

Avant une sortie, mettre son vélo à l’envers permet de lubrifier les joints mousses.

Nettoyer et lubrifier les joints mousses

Sur les fourches équipé de joints mousses (situé en dessous des joints racleurs), il est important de les nettoyer régulièrement.

Les constructeurs préconisent toutes les 25 à 40 heures d’utilisation, en fonction des conditions dans lesquelles on roule.

  • Soulever les joints spis sans les abîmer
  • Soulever les joints mousses afin de les nettoyer
  • Lubrifier les joints mousses avec de l’huile de fourche (tenir compte de la viscosité préconisé par le constructeur)

Attention !!! Vous devez faire très attention de ne pas rayer les plongeurs en soulevant les joints spis.

Vidange de la fourche

Cette étape consiste au remplacement de l’huile. Les constructeurs préconisent une vidange toutes les 100 heures d’utilisation.

Nous devons démonter complètement la fourche pour :

  • Nettoyer toutes les pièces : cartouches, fourreaux, plongeurs, pistons…
  • Vérifier l’état d’usure des plongeurs et des bagues de guidage
  • Changer l’huile de laminage et de lubrification

Il est important de préciser que l’huile de fonctionnement perd ses qualités hydrauliques à force d’être laminée dans les pistons de détente de compression.

Pour la plupart des marques, cette étape nécessite le remplacement des joints spis. En effet ceux-ci tolèrent mal le démontage/remontage et il n’est pas rare qu’un joint non changé se mette à fuir après quelques sorties.

Pour une personne qui entretient régulièrement les joints mousses et les joints racleurs, une simple vidange d’huile peut suffire et éviter ainsi le remplacement des joints spis.

pourquoi ?

Le manque d’entretient peut rapidement endommager une fourche, principalement au niveau du revêtement des plongeurs.

Pour des questions de légèreté, le volume d’huile dans les fourches à considérablement diminué au fil des années. L’huile de fonctionnement est beaucoup plus performante, l’inconvénient c’est qu’elle vieillit plus rapidement à cause de son faible volume.

Pour gagner quelques grammes, certains constructeurs ont remplacés l’ensemble joints spis + joints caches poussières par un ensemble de joints spis + joints mousses. Les frottements sont moins importants mais l’inconvénient c’est que la saleté rentre plus facilement dans les fourreaux, pour venir se coller sur les joints mousses imbibés d’huile.

Ces deux points font que l’entretient des fourches est devenu plus important et fréquent que par le passé. Vous avez sûrement déjà vu des plongeurs poncés jusqu’à faire partir le traitement, la remise en état coûte environ 300€.

Voici l’exemple d’un client qui n’a jamais entretenu sa fourche : (après environ 3000 km)

 

Nous proposons dans notre atelier l’entretient des fourches, nos mécaniciens suivent régulièrement des formations.

Renseignez-vous : 

Téléphone : 05.55.20.05.67

Mail : contact@velobrival.com 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *